Aller au contenu principal

Sauvetage des Batraciens - bilan 2021

Dernière mise à jour :

Texte et graphiques de Agnès Foidart.

Beau succès en 2021, 812 batraciens ont été transportés par les bénévoles de Natagora Pays de Herve afin de leur éviter le dangereux passage d'une route.

Les chiffres du tableau ci-dessus montrent que cette année encore, chez toutes les espèces, les femelles étaient plus nombreuses que les mâles.

 

Si l'on observe ci-dessous les nombres de batraciens traversés pour le site du Gros Pré (N650), on voit qu'il y a moins de crapauds et de grenouilles que les années précédentes. Les crapauds sont particulièrement rares cette année.

Pour le site de la rue du Vicinal, les résultats ci-dessous montrent que les batraciens traversés sont dans 95% des cas des crapauds. Leur nombre est en baisse par rappport à l'an passé. On remarque aussi qu'en l'absence de barrage à cet endroit, sur 100 batraciens rencontrés, malheureusement 44 sont morts sur la route à cause du trafic routier.

Si on observe les chiffres totaux des animaux vivants traversés cette année, tant pour le site Gros Pré (N650) que pour la rue du Vicinal, les batraciens étaient globalement moins nombreux que les années précédentes. Peut-être la conséquence des gelées importantes observées en hiver.

Enfin, si on regarde la mortalité sur le site du Gros Pré, on observe que cette année, le nombre de batraciens trouvés morts est plus bas que les années précédentes. Ceci pourrait être le résultat de l'allongement de la longueur du barrage.

Comparaison des migrations de Grenouilles et des Crapauds

Cette année encore, sur le site de la N650 à Neufchâteau, le nombre de Grenouilles traversées est presque 10 x plus important que celui des Crapauds.

Les grenouilles commencent à migrer avant les crapauds. Elles tolèrent en effet des températures plus fraîches pour effectuer leur déplacements.

Leur migration a eu lieu en 3 vagues, séparées par une période durant laquelle les conditions météorologiques étaient plus défavorables. Il semble aussi que les grenouilles mâles (attention, ce ne sont pas les crapauds ) migrent un peu avant leurs femelles. Les crapauds semblent migrer de façon plus groupée.

 

En conclusion, l'opération de sauvetage des batraciens a encore été un succès cette année, même si le nombre d'animaux présents est un peu plus bas que les années précédentes. C'est surtout les crapauds qui sont de moins en moins nombreux sur les deux sites. La présence d'un barrage le long de la route et la traversée des batraciens par les bénévoles est de toute évidence une bonne solution pour limiter le nombre de crapauds et de grenouilles morts sur nos routes et assurer, au moins en partie, leur survie dans notre environnement. Votre participation à cette action est donc essentielle! Merci à tous.

Partager sur :Email

Soutenez Natagora

Vous aimez la nature ? Aidez-la !

Participez avec Natagora à la préservation de l’environnement en Wallonie et à Bruxelles. Apportez votre voix à la nature en devenant membre de Natagora et soutenez activement nos actions en rejoignant notre groupe de volontaires.
 

JE DEVIENS MEMBREJE VOUS REJOINS

Faire un don

Vos dons rendent possibles toutes les actions de notre groupe de volontaires en faveur de la biodiversité. Déductibilité fiscale à partir de 40 € de dons par an.

JE FAIS UN DON